Créatine

Publié le par My personnal Coach

LA SUPPLEMENTATION EN CREATINE
Partie 1

La créatine est l'acide a-méthylguanidino-acétique:
C'est un constituant essentiel du muscle.
La créatinine, produit du catabolisme de la créatine, est son amide cyclique:
s
on dérivé phosphorylé, le phosphagène, possède une liaison riche en énergie échangeable avec l'ATP et constitue une réserve énergétique pour le muscle. (Encyclopedia Universalis)


cr--atine.jpgHistorique de l'utilisation de la créatine

C'est un chimiste français, Michel Chevreul, qui a découvert la créatine en 1832.
En 1847, on découvre qu'elle joue un rôle dans le fonctionnement des muscles lorsqu'on constate que la chair des renards tués à la chasse contient dix fois plus de créatine que celle de ceux qui sont gardés en captivité.

 

Les chercheurs se sont intéressés aux propriétés de la créatine dès les années 1970 et 1980, mais sont utilisation dans le milieu sportif débute dès les années 1900...
Cependant, il faudra attendre la seconde moitié des années 1990 pour voir se multiplier les recherches
scientifiques suscitées par un engouement sans précédent des athlètes pour cette substance.
En raison de cette popularité récente, on dispose encore de peu de données sur les effets de sa consommation à long terme sur la santé.

 

Au cours des dernières années, certains ont associé les exploits de divers athlètes de haut niveau à leur consommation de créatine. Des médias ont monté l'affaire en épingle et bientôt l'idée circulait que cette supplémentation en créatine était utile, voire essentielle à la performance sportive.
Si bien qu’aujourd'hui, l'emploi de cette substance est largement répandu chez les athlètes professionnels, universitaires et amateurs, et chez les adeptes de sports de loisir.
En 2004, on estimait qu’il se vendait 4 000 tonnes de créatine par année aux États-Unis!

  Le Comité international olympique (CIO) de même que la majorité des associations sportives et athlétiques autorisent l'emploi de la créatine. Bien que certains acteurs de la lutte antidopage s'y intéressent de près, elle reste, pour l'instant, tout à fait légale et son emploi ne fait l'objet d'aucun interdit (cf procés de Jeannie Longo-Ciprelli, au Mans, qui à fait jurisprudence en France, seul pays qui, jusqu'alors maintenait l'interdiction de l'utilisation de la molécule).

 


Recherches

Efficacité possible en Performance sportive.
À ce jour, toutes les études sur la supplémentation en créatine ont porté sur un faible nombre de sujets : généralement moins de 40 et souvent moins de 25. Ces essais cliniques, ainsi que des synthèses et méta-analyses, indiquent tout de même qu'une supplémentation en créatine, parce qu'elle augmente la masse musculaire, peut améliorer les performances physiques de deux types : lorsqu'il s'agit d'activités intenses, répétitives et de courte durée (sprint, hockey, soccer, par exemple) ou d’exercices avec résistance (haltérophilie, par exemple). Certains essais n’ont cependant pas donné de résultats concluants.

Mais ceci n'est pas étonnant:
La supplémentation en créatine et censé augmenter la quantité de CP (créatine phosphate) dans l'organisme. Celle-ci augmente, par dégradation musculaire lors de l'effort  (crétinine) qui de reforme, en liaison avec l'ADP pour reformer de l'ATP, principal constituant nécessaire à l'énergie lors des efforts en anaérobie alactique.
En revanche, un sportif s'entraine souvent, et de façon intensive; Sa production et alors déjà trés élevée (moyenne de 80 à 120 micromoles par litres de sang pour un non sportif, directement fonction de la masse musculaire et de l'effort subit).
Au délà de 120 micromoles, l'organisme est déjà "à bloc" et ne peux en utiliser plus...bigchest.jpg

Les études sont alors obsolètes, puisqu'éffectuées sur des sportifs. La créatine n'est pas systématiquement efficace, sa présence dépend tout simplement de l'intensité et de la durée de travail.  Un sportif moyen ou  n'effectuant que des efforts de type aérobie se verra augmenter ses performances, pas un athlète habitués aux effort de types anaérobie.

Par ailleurs, la créatine n’a pas donné de résultats positifs au chapitre des performances durant des activités d'endurance (course de fond, marathon, ski de fond, par exemple).

En ce qui concerne les effets de cette substance sur les performances musculaires des hommes de 60 ans et plus, quelques études ont donné des résultats positifs, mais d’autres n’ont pas été concluantes.

Efficacité possible
Amélioration du rapport masse musculaire/masse adipeuse. On a rapporté que la créatine permettait aux haltérophiles à l’entraînement d’arriver à un meilleur rapport masse musculaire/masse adipeuse, mais les résultats d’essais récents indiqueraient plutôt que la supplémentation en créatine cause, chez les hommes du moins, un gain de poids qui serait en partie attribuable à une accumulation d’eau dans les muscles.
Les résultats d’une méta-analyse publiée en 2003 indiquent que l’effet de la créatine sur le rapport masse musculaire/masse adipeuse est modeste. Les résultats d’autres essais récents indiquent que, chez les femmes, la créatine n’entraînerait pas de gain de poids, ni d’amélioration du rapport masse musculaire/masse adipeuse.

Par ailleurs, l'emploi de la créatine pour la perte de poids repose sur des données théoriques qui n'ont pas fait l'objet d'essais cliniques permettant de confirmer ou d'infirmer son efficacité à cet effet. En fait, prendre de la créatine sans faire d’exercice conduira probablement à un gain de poids.

Atrophie et troubles musculaires. Un essai préliminaire indique que les patients souffrant d'atrophie musculaire après l'immobilisation d'un membre pourraient bénéficier d'une supplémentation en créatine. Les résultats d’un essai avec placebo mené auprès de 60 patients ayant subi une intervention orthopédique (reconstruction ligamentaire) indiquent cependant que la supplémentation est sans effet sur l’accélération du rétablissement de la force musculaire.

On a cherché à savoir si la créatine pouvait aider les personnes souffrant de maladies qui atteignent les muscles - insuffisance cardiaque congestive, dystrophie musculaire, maladie de McArdle, atrophie gyrée choriorétinienne, maladie de Lou Gehrig (sclérose latérale amyotrophique), etc., - mais les résultats des essais cliniques menés à ce jour sont mitigés et ne permettent pas de conclure à l'efficacité de ce traitement.


avis

La créatine : l’utilisateur type, les effets indésirables, la dose de charge et la dose d’entretien, par Jean-Yves Dionne, pharmacien

En 2003, ConsumerLab, un laboratoire américain indépendant, a analysé plusieurs produits à base de créatine vendus aux États-Unis afin de vérifier leur teneur en créatine, mais aussi en contaminants dont la présence est attribuable à des procédés de fabrication inadéquats.
Tous les produits en poudre étaient conformes. Cependant, les deux produits liquides testés ont été rejetés parce qu’ils renfermaient des contaminants, mais aussi parce que leur teneur en créatine n’était pas conforme à leur étiquette, soit moins de 1 % et moins de 95 % (notez que la créatine n’est habituellement pas stable en milieu liquide).

Parmi les autres formes analysées, un produit présenté en gaufrette renfermait moins de 90 % de sa teneur affichée en créatine tandis qu'un produit effervescent renfermait des contaminants.

Pour éviter les produits contaminés, ConsumerLab.com recommande d'acheter des suppléments fabriqués par des compagnies reconnues et de choisir de préférence ceux dont l’étiquette indique qu’ils ne renferment pas de dicyandiamide ou de créatinine, des contaminants trouvés dans les produits rejetés lors de cette analyse.

 

Publié dans Le coin des protéines

Commenter cet article

langue chargée 13/02/2015 16:49

Hi! Do you know if they make any plugins to safeguard against hackers? I'm kinda paranoid about losing everything I've worked hard on. Any recommendations?

haleine ail 13/02/2015 16:49

It's a shame you don't have a donate button! I'd without a doubt donate to this brilliant blog! I suppose for now i'll settle for bookmarking and adding your RSS feed to my Google account. I look forward to brand new updates and will share this site with my Facebook group. Talk soon!

weight reduction 10/02/2015 21:54

My brother suggested I might like this web site. He was entirely right. This post actually made my day. You can not imagine just how much time I had spent for this information! Thanks!

acai berry weight loss 10/02/2015 21:54

I like what you guys tend to be up too. This sort of clever work and coverage! Keep up the amazing works guys I've incorporated you guys to blogroll.

rprot 11/09/2012 10:46

Merci pour ces précisions sur la créatine