La Cellulite et moi 2

Publié le par My personnal Coach

La Cellulite
Seconde et dernière partie de l'article "La cellulite et moi".


Les traitements possibles pour faire disparaitre la cellulite sont nombreux. Ils sont ici traités du plus simple, au plus complexe et du moins onéreux au plus onéreux (ca va avec lol), bonne lecture!

L'article étant relativement long, je vous propose de lire avant tout, le sommaire:

1.0 Les armes du quotidien : l'hygiène de vie

2.0 Ce qu'il faut savoir
2.1 Méfiez-vous des sucres
2.2 Préférez les produits frais
2.3 Préservez la qualité des aliments

3.0 Les bases de la nutrition

3.1 Les glucides : des sucres indispensables.
3.2 Les lipides : les graisses utiles
3.3 Les protéines
3.4 Vitamines et minéraux

4.0 Quand un régime s'impose

4.1 Bouger
4.2 Tonifier les muscles et « activer » le métabolisme

5.0 Pratiquer une activité physique régulière
5.1 Déstocker les graisses
5.2 Programme musclé

6.0 Prendre soin de soi

7.0 Produits minceur et programmes anti-cellulite

7.1 Produits minceur et programmes anti-cellulite
7.2 Textures et applicateurs
7.3 Produits minceur et programmes anti-cellulite

8.0 Les programmes sportifs « spécial cellulite »

8.1 L'aquagym
8.2 Les salles de sport
8.3 Le Pilates

9.0 Les soins en institut

9.1 Palper rouler manuel
9.2 Les enveloppements
9.3 Le drainage lymphatique manuel
9.4 L'Endermologie professionnelle : le cellu M6
9.5 Le techniSPA
9.6 Les cures de thalassothérapie


10.0 Les équipements à domicile

10.1 Les appareils de massage
10.2 Les appareils de Fitness
10.3 Les plates-formes vibrantes et oscillantes
10.4 L'électro-stimulation


11.0 Les actes médicaux

11.1 La mésothérapie
11.2 L'électrolipolyse
11.3 Les ultrasons
11.4 La chirurgie esthétique

 



Cellulite.jpg
1.0 Les armes du quotidien : l'hygiène de vie

Rappelons que la cellulite, malgré son appellation trompeuse qui pourrait la faire passer pour une maladie, est un mode de stockage normal des graisses. Elle est rendue problématique, d'un côté par des critères esthétiques qui la condamnent, de l'autre par des modes de vie qui favorisent son développement.

Le monde contemporain est rempli d'exigences contradictoires et le problème de la cellulite illustre bien ce phénomène.
C'est à partir des années 1920 qu'on commence à se soucier de ces amas graisseux disgracieux, alors que dans le même temps, les modes de vie évoluent vers toujours plus de sédentarité et vers une alimentation de plus en plus riche et sucrée, propices à les nourrir.

Pour apaiser cette tension (c'est ainsi que les psychologues désignent l'état qui résulte d'exigences contradictoires) reste deux solutions.

La première consiste à renoncer aux critères esthétiques dominants et, à l'instar des anorexiques qui ont fondé le mouvement « pro-ana », à fonder le mouvement « pro-cellulo » et à exhiber fièrement nos fesses granuleuses.

La deuxième solution, bien plus raisonnable, consiste à identifier et à corriger les problèmes inhérents à nos modes de vie qui sont à l'origine de bien d'autres problèmes que la cellulite. En joignant une quête de mieux-être à votre désir de mieux-paraître, vous vous assurez une plus grande chance de succès.

Une alimentation trop riche ou déstructurée entraîne un stockage. Au contraire une alimentation trop pauvre ou carencée ne vous garantit pas de maigrir et peut s'avérer dangereuse. Entre régime strict et insouciance, il y a un juste milieu : une alimentation saine et raisonnée.




2.0 Ce qu'il faut savoir

Une alimentation variée et équilibrée, c'est une alimentation qui apporte à l'organisme les éléments dont il a besoin dans les bonnes proportions.

Le Programme National de la Nutrition et de la Santé préconise une alimentation composée à 50% de glucides, 35% de lipides et 15% de protides.
Au delà de ces macro-nutriments, l'organisme a besoin d'une infinité d'oligo-éléments, de vitamines, de minéraux qu'il ne sait souvent pas stocker. En variant les aliments (huiles et farines comprises) vous offrez à votre organisme la diversité dont il a besoin.

 

tarte-tatin-abricots-4.JPG2.1 Méfiez vous des sucres!

La graisse est souvent le résultat direct d'un excès de sucre dans l'alimentation. L'organisme ne sachant pas l'éliminer, le convertit en glycogène ou en acides gras puis... en graisse. Un point sur lequel tous les régimes s'accordent : les sucres rapides (soda, gâteaux, viennoiseries…) doivent être supprimés !

 
2.2 Préférez les produits frais

De manière générale, évitez de consommer les produits industriels.
Ils combinent souvent des ajouts de sucres et des matières grasses sans aucune valeur nutritive et dont l'association est désastreuse. Préférez les farines complètes
Remplacez le pain blanc par du pain à base de farines complètes, un aliment nourrissant et nutritif dans lequel vous puiserez fibres, vitamines et minéraux.

Variez les huiles; L'huile de colza est réputée pour être la plus équilibrée (en France), tandis que la communauté culturiste aux USA ne jurent que par l'huile de pépin de raisin; mais aucune huile n'est mauvaise en soi (à partir du moment où elle est de bonne qualité) et chacune a ses qualités.


2.3 Préservez la qualité des aliments

Les modes de cuisson endommagent les propriétés nutritives des aliments. La friture, en particulier, est à éviter. Préférez les cuissons vapeur et à l'étouffée et autant que possible mangez des aliments crus.
Par ailleurs des études tendent à démontrer les effets nocifs des revêtements antiadhésifs des poêles, une raison de plus de les mettre au placard et d'investir dans un cuiseur vapeur !

 



3.0 Les bases de la nutrition

Comprendre les besoins de l'organisme et les modes d'assimilation de ces différents éléments est un premier pas vers une alimentation saine et raisonnée. Les nutritionnistes apportent des éclairages précieux sur les quantités et les proportions dans lesquelles ces différents nutriments doivent se combiner.

 

3.1 Les glucides : des sucres indispensables.

Les glucides servent de carburant aux muscles. Ils constituent surtout l'unique source d'énergie du cerveau. Il faut distinguer les sucres simples (présents dans les sodas et les gâteaux..) des sucres complexes qui se trouvent dans les pâtes, le riz ou encore les pommes de terre. Les fibres sont des sucres complexes non digestibles qui jouent un rôle important dans l'action mécanique de la digestion.

Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) préconise que les glucides participent pour 50% d'une alimentation équilibrée. Ces 50% sont bien sûr à chercher du côté des sucres complexes (amidons et fibres) à travers notamment les céréales complètes et les légumes secs.

 

3.2 Les lipides : les graisses utiles

Les lipides interviennent au niveau de la structure des membranes cellulaires dont les neurones et sont garants du bon fonctionnement des différents organes. Il s'agit des nutriments les plus énergétiques. S'ils ne sont pas évacués par l'activité, ils se stockeront dans le tissu adipeux. D'où l'intérêt de les consommer durant la journée plutôt que le soir.

Toujours selon le PNSS, les lipides devraient participer aux alentours de 35% des apports nutritifs. Les graisses ne sont pas à bannir mais à sélectionner selon le type d'acide gras qu'elles contiennent.

 

3.3 Les protéines

Considérés comme les « briques » de l'organisme, les acides aminés contenus dans les protéines servent de base à la construction des propres protéines de l'organisme et interviennent donc à tous les niveaux, des muscles aux ongles en passant par les différents organes.
Si l'organisme est capable de synthétiser certains acides aminés, il en est qu'il doit absolument puiser dans l'alimentation. On les trouve dans les viandes mais aussi dans les céréales et les légumineuses. Les végétariens parviennent à équilibrer leur apports grâce à la combinaison de ces dernières. Le PNSS préconise un apport protéinique d'un minimum de 15% de l'apport total. Cette proportion doit être augmentée pour les sportifs.

Le principe des régimes hyper-protéinés repose sur la thermogenèse c'est à dire la dépense d'énergie nécessaire à l'assimilation des aliments. Les protéines sont championnes en ce domaine : environ 20% des calories qu'elles apportent sont brûlées dans les heures qui suivent le repas.

 
3.4 Vitamines et minéraux

Ces substances bien que nécessaires en petite quantité (d'où l'appellation d'oligo-éléments pour les minéraux) sont indispensables au bon fonctionnement et à la croissance de l'organisme. Elles ne sont pas stockées. Un apport régulier est donc nécessaire. Une raison de plus de manger des produits frais et variés !

 



4.0 Quand un régime s'impose

Je n'aime pas tellement imposer un régime à quelqu'un. Il ne faut pas cependant confondre régime hypocalorique et régime alimentaire.

Pour éviter d'avoir à corriger des effets d'une alimentation déséquilibrée, il suffit de faire un petit effort d'attention au quotidien pour manger équilibré.

Mais quand les kilos sont installés aussi solidement que les mauvaises habitudes, les meilleures volontés peuvent être découragées.
Dans ce cas, je  conseille de consulter un médecin généraliste. Il vous orientera vers un spécialiste pour vous aider à corriger vos mauvaises habitudes et vous prescrire un régime adapté à votre style de vie et à vos besoins.

N'oubliez pas qu'un régime draconien mal adapté peut être source de découragement mais aussi de conséquences bien plus fâcheuses. (cf articles sur l'amincissement) .
S'il parvient à vous faire perdre quelques kilos, vous êtes assurés de les reprendre en même temps que vos habitudes.


4.1 Bouger


La sédentarité est la plus fidèle alliée de la cellulite. La circulation lymphatique, contrairement à la circulation sanguine n'est pas actionnée par une pompe et dépend uniquement de la contraction des muscles ! De plus, en tonifiant vos muscles vous laissez moins de place à la cellulite pour s'installer.

 

4.2 Tonifier les muscles et « activer » le métabolisme

Le métabolisme désigne l'ensemble des processus de transformation de matière et d'énergie dont l'organisme a besoin pour se construire et se maintenir. Il est le principal consommateur de l'énergie que nous ingérons sous forme de nourriture.
Ses deux principales missions sont le maintien de la température corporelle et celui de la glycémie dans le sang. Parmi les cellules que l'organisme doit entretenir, les cellules musculaires sont les plus gourmandes en nutriments.

En cela les bienfaits du sport ne se limitent pas à une dispersion calorique « sur le coup ». Une activité physique régulière permet de tonifier les muscles et ce faisant d'obtenir un rapport plus élevé entre masses musculaire et adipeuse. La consommation de calories par le métabolisme de base de l'organisme est de ce fait accrue et le stockage des graisses limité d'autant.

Les autorités de santé publique recommandent une demi-heure de marche quotidienne rapide…quelle que soit votre allure et la durée de l'activité, optimisez là en mobilisant vos muscles. Contractez abdos et fessiers en marchant, en faisant la vaisselle, en attendant le bus, en faisant la queue au super marché…

Si vos activités vous imposent des positions statiques, évitez de croiser les jambes et arrangez vous pour vous lever régulièrement et pour vous étirer. Dans la mesure du possible faites quelques pas pour actionner la fameuse « Pompe de Lejars » qui, du pied, stimule la circulation.
C'est simple, gratuit et ça ne demande aucune disponibilité particulière. Un réflexe à la portée de toutes qui a un impact réel sur la tonicité musculaire.

 



5.0 Pratiquer une activité physique régulière


Des exercices simples à faire chez soi. Sans forcément vous imposer un marathon chaque matin, commencez par des exercices simples que vous pouvez faire chez vous et régulièrement.(15 minutes tous les jours valent mieux qu'une heure par semaine.)
Ils stimuleront vos muscles et, avec un peu de chance, réveillerons en vous, le plaisir de bouger.

Commencez par 20 mouvements puis 30 puis 50… à ce point là vous êtes mûres pour vous mettre vraiment au sport en salle pour des exercices adaptés et ciblés, à la course à pied pour une re-dynamisation complète de tout le corps, ou encore à la natation pour un travail tout en douceur.

 

5.1 Déstocker les graisses

Les graisses constituent des réserves d'énergie. Pour amener votre organisme à puiser dans ces réserves, vous devez le mobiliser de façon prolongée avec un minimum d'1/2 heure.
Pour cela, préférez des activités d'endurance douce comme la natation, la marche ou la bicyclette. Pour les personnes en surpoids ou « rouillées », la course à pied peut s'avérer pénible et du coup décourageante. Surtout que la course à pied, par ses impacts, à tendance à "décoller" la cellulite, donc ok, un bon point, mais si vous ne la drainez pas ensuite, c'est la catastrophe:
La cellulite est un ensemble de cellules graisseuses ayant mutées, par les causes vues plus haut. Si vous "casser ces cellules, elle ne sont plus des cellules à part entière, donc, moins irriguées et donc, plus difficile à faire partir!
Plébiscitée par les programmes minceur, l'aquagym est sans conteste l'activité idéale.

 

5.2 Programme musclé

Si vous avez décidé de vous lancer à fond et de pratiquer une activité physique régulière et intense, faîtes vous accompagner. Un changement radical est toujours traumatisant pour l'organisme. Référez vous à un coach sportif pour qu'il vous établisse un programme.

 



6.0 Prendre soin de soi

La cellulite est définitivement un mal féminin. Favorisée par les hormones féminines, elle l'est aussi par les attributs sociaux de la féminité ! Talons haut et vêtements serrés entravent la circulation et sont donc à éviter au quotidien. Réservez les pour les grandes occasions !

En prévention ou en traitement, les massages permettent de nourrir et de raffermir la peau.
Pratiqués du bas vers le haut, ils activent la circulation et stimulent les tissus. Instaurez les en rituel ! Si vous utilisez des produits spécifiques anti-cellulite, pratiquez les après une douche chaude pour favoriser la pénétration des actifs. Pincez les zones où la cellulite est incrustée pour « attaquer » les capitons.
Dans la mesure du possible essayez de reproduire le fameux « palper-rouler » en faisant rouler un « pli » le long des zones à drainer, du bas vers le haut du corps. D'une pierre, quatre coup !
Vous activez la micro circulation, stimulez les tissus, tonifiez vos bras et vous vous offrez en plus un moment de plaisir et de détente.

Si vous souffrez de problèmes de circulation, pratiquez des douches froides sur les membres inférieurs et surélevez vos jambes, notamment durant la nuit en plaçant un coussin sous le matelas.

 

 


7.0 Produits minceur et programmes anti-cellulite

Cette rubrique est consacrée aux nombreuses solutions de lutte contre la cellulite : produits, soins, équipements et actes médicaux.

7.1 Produits minceur et programmes anti-cellulite

 

    7.1.1 Crèmes et gels : des solutions à appliquer

La cellulite est un problème localisé qui résiste aux régimes amincissants et nécessite un traitement local. L'application cutanée de principes actifs reste la meilleure arme. Au fil des ans, les rayons semblent grossir et les appellations se multiplier. Les laboratoires diversifient leurs gammes et proposent des produits aux propriétés variées tantôt très ciblées, tantôt combinées.

 

     7.1.2  Amincissant, « lipo-réducteur » ou encore affinant

Ces produits agissent sur le métabolisme des graisses en combinant des activateurs de la lipolyse (déstockage des graisses) à des inhibiteurs de la lipogenèse (stockage des graisses). La caféine reste l'activateur de lipolyse de prédilection.
Le ginkgo biloba exerce une action similaire sur les graisses et stimule par ailleurs la circulation capillaire. La nouvelle tendance consiste à proposer des crèmes jours/ nuits avec priorité sur la lipolyse pour l'activité diurne et blocage de la lipogenèse durant le repos nocturne.

 

      7.1.3 Drainant ou « désinfiltrant »

Ces produits sont étudiés pour agir plus particulièrement sur les problèmes de cellulites infiltrées avec rétention d'eau. Des extraits de thé vert, noir et d'agrumes entrent la plupart du temps dans leur composition pour leurs propriétés drainantes. On y retrouve par ailleurs les plantes traditionnellement utilisées dans le traitement des problèmes de la circulation sanguine comme la vigne rouge ou le marronnier d'inde.

Des actifs aux propriétés décongestionnantes et des textures effets glaçons offrent en sus du réconfort aux jambes lourdes dès l'application!

 

      7.1.4 Les « sublimateurs » de peau

Raffermissant, remodelant et lissant. Les substances qui sont à la base de ces produits ne s'intéressent pas aux graisses mais à la peau. Sans aucune action sur la cellulite en tant que masse graisseuse, ils en améliorent pourtant nettement l'aspect grâce à différents ingrédients. Actif lissant, huiles végétales pour sublimer, minéraux pour remodeler, peptides pour raffermir. Chaque laboratoire a sa formule et ses actifs de prédilection qu'il propose la plupart du temps en combinaison avec ceux précédemment cités.

 

7.2 Textures et applicateurs

Les crèmes et les huiles ont l'avantage de vous obliger à pratiquer un massage pour bien pénétrer. Leur composition vous garantit par ailleurs une hydratation de la peau. Les gels quant à eux pénètrent rapidement et vous permettent un habillage rapide.

Les nouvelles textures, mousses et sprays qui commencent à apparaître ne semblent présenter comme intérêt que la nouveauté de sensations inédites. La packaging aussi évolue. Les roll-on et les embouts « spécial massage » vous permettent d'optimiser l'application des produits en favorisant leur pénétration par l'action mécanique du massage.

 

      Mythe ou réalité ?

 

      L'application de ces produits ne va pas vous faire maigrir. En revanche, ils offrent un réel impact sur l'aspect de la cellulite… à condition, bien sûr, de les y aider !

Le produit seul ne suffit pas. Il faut vous astreindre à des applications régulières (de préférence deux fois par jour) et surtout énergiques. Le massage des zones affectées permet une meilleure pénétration des produits, stimule la circulation et « casse » les cellules graisseuses… On est en droit de se demander si c'est le massage qui complète le produit ou si c'est l'inverse. Quoiqu'il en soit, l'action combinée des deux est bien réelle.

Que ce soit par la réduction de la taille des adipocytes, par un effet de drainage ou du simple fait d'une amélioration de la structure de la peau, celles qui s'astreignent à une application régulière sont rarement déçues.

 
7.3 Produits minceur et programmes anti-cellulite

 

    7.3.1 Crèmes et gels : des solutions à appliquer

 

    7.3.2 Brûle-graisses et produits drainant : des solutions à avaler

En gélules, en concentrés à diluer dans de l'eau, ou simplement en tisanes, vous trouverez toute une gamme de produits pour vous aider à lutter de l'intérieur. Il n'existe pas, à proprement parler, d'aliments brûle-graisses, ce qui en soit serait une aberration. En revanche, il existe des substances d'origines végétales, des vitamines mais aussi des sels minéraux qui exercent une action particulière sur le métabolisme des graisses.

Le principe des brûle-graisses consiste le plus souvent à activer la thermogenèse, c'est à dire à augmenter les besoins en énergie de l'organisme. Si leur action sur le stockage des graisses est indéniable, leur capacité à « brûler » les graisses déjà stockées dépend des efforts que vous fournirez en parallèle de la cure.

Parmi les actifs les plus réputés ont peut citer le CLA (acide gras issu des graines de carthame) également utilisé dans les programmes de musculation pour son action sur les muscles, le thé vert, allié incontesté de tous les programmes minceur ou encore le guarana dont la teneur en caféine permet du même coup de compenser les coups de fatigue inhérents à tout régime.

 

      Attention !

 

Il s'agit de traitements de fond. Les brûles graisses pourraient bien détruire toutes vos graisses avant de s'attaquer à votre cellulite ! Ils n'ont donc d'intérêt qu'en complément d'un traitement ciblé sur votre cellulite dans la mesure où ils empêcheront de nouvelles graisses de se fixer;

Une cure à base de produits drainant peut en revanche avoir un impact visible rapide sur des problématiques de cellulite infiltrée. Ces produits « nettoient » littéralement l'organisme en favorisant l'élimination des toxines et le drainage de l'eau. Les principes actifs sont en majorité issus du monde végétal. De simples tisanes peuvent s'avérer très efficaces. Que vous ayez recours aux brûles-graisse ou aux produits drainant, soyez attentives aux signaux que vous envoie votre corps. Ils interviennent sur l'assimilation des nutriments et peuvent de ce fait induire des carences. A défaut de suivi médical, optez pour des compléments alimentaires pour pallier à ce risque.

 



8.0 Les programmes sportifs « spécial cellulite »

8.1 L'aquagym
L'aquagym ou gymnastique aquatique est le sport idéal pour une remise en forme. Il permet de tonifier les muscles et d'affiner la silhouette tout en douceur. Les mouvements rencontrent la résistance de l'eau : ils sont de ce fait bien plus difficiles à effectuer mais surtout bien plus efficaces sur le plan musculaire !

L'immersion du corps renforce les bienfaits de la gym sur le cœur, le souffle, les articulations et les muscles tout en procurant au gymnaste une sensation de légèreté et en le préservant des impacts et à-coups d'une activité classique. Le passage de l'eau en mouvement sur les muscles en action produit un effet massage.
La cellulite est prise en étau. La circulation est stimulée. Ce sport se pratique dans les salles de sport possédant une piscine, dans certaines piscines municipales (à éviter, car ce sont des maîtres nageurs qui font le cours, et ils n'ont aucune formation technique ni pédagogique pour donner des cours autres que la natation!) ainsi que dans les centres de remise en forme et de thalassothérapie.

 

8.2 Les salles de sport
Les salles de sport ne proposent pas toutes les mêmes prestations. Celles-ci varient encore en fonction des programmes et des forfaits. Les prix oscillent en conséquence. Avant de vous engager, réfléchissez bien à ce qu'il vous faut.

Pratiquer le Fitness et les exercices d'abdos fessiers en cours vous permet de profiter de la présence d'un coach qui vous aidera à corriger vos mouvements et vous poussera à vous dépasser.
Un bon moyen de pallier au manque de motivation. Vous trouverez dans certaines salles des équipements spécialisés et performants.

Les plate-formes vibrantes ou oscillantes notamment (voir plus bas), vous permettront d'accélérer les résultats. Les professionnels de certaines salles vous proposent d'établir un programme personnalisé et vous accompagnent dans sa mise en place. D'autres vous donnent simplement accès à des équipements.

 
Réfléchissez à vos besoins et à vos objectifs et choisissez la salle et le forfait en conséquence.

 
8.3 Le Pilates
La méthode Pilates (du nom de son inventeur Joseph Pilates, cf article) est une méthode douce de travail axée sur le renforcement des muscles posturaux. Ces muscles, dits aussi profonds ou stabilisateurs, ne peuvent pas être contractés volontairement.

La méthode Pilates a développé des techniques qui permettent de les mobiliser et de les renforcer. Grâce à ce travail, la posture est rééquilibrée et la silhouette remodelée. On distingue deux types de travail : sur tapis avec du petit matériel Pilates (circle, roller, balls, ...) ou avec des appareils (cadillac, reformer, ...).

De tous les exercices, celui du mini-ball est semble-t-il le plus adapté à cibler et éradiquer la cellulite. Monté en équilibre sur un ballon à demi gonflé, il s'agit simplement de respirer profondément.
L'effort n'est pas violent mais sollicite tous les muscles abdominaux et fessiers pour maintenir la position!

Pratiqué régulièrement et dans les règles de l'art, ses exercices simples ont des résultats visibles.

Pilates a fait des émules. Régulièrement de nouvelles techniques de travail des muscles posturaux voit le jour. Le Core Pole est actuellement le plus en vogue et propose des exercices essentiellement basés sur l'équilibre et les étirements mais surtout sur un travail en résistance destiné à amplifier les effets.

Le renforcement des muscles posturaux est salvateur pour les personnes victimes de la sédentarité.
Si l'impact sur la cellulite n'est pas immédiat, la correction de la posture et le renforcement de la base musculaire constitue un excellent point de départ, du point de vue de l'esthétique autant que de celui de l'organisme.

 



9.0 Les soins en institut

 
9.1 Palper rouler manuel

La technique manuelle du palper rouler est une méthode qui a fait ses preuves pour raffermir la silhouette et combattre la cellulite. Elle consiste à étirer et faire rouler la peau sous les doigts.
Ce massage se fait soit à sec, soit à l'aide de produits. Le palper rouler permet de désengorger les cellules et de gagner en fermeté cutanée grâce à l'action du pétrissage.
Ce soin, pratiqué selon des techniques rigoureuses, permet l'atténuation de la peau d'orange et améliore la silhouette.

 
9.2 Les enveloppements
L'enveloppement consiste à enduire le corps de principes actifs puis de l'enrouler dans un film plastique élastique de façon à exercer des pressions sur les zones qu'on souhaite voir maigrir. Les enveloppements sont des soins amincissants. L'impact sur l'aspect cellulite n'est pas garanti.

 

9.3 Le drainage lymphatique manuel
La lymphe est un liquide intermédiaire entre le sang et les constituants des cellules. Riche en protéines et en lymphocytes, elle participe à la réparation et la reconstruction des tissus endommagés. Les vaisseaux qui l'acheminent sont très fins. Le créateur du drainage lymphatique manuel les comparait à des fils de soie.

Pratiqué dans les cabinets de kinésithérapie ou d'esthétique, (attention, selon la legislation francaise, seul le kinésithérapeute est apte à pratiqué celui ci, même si c'est à l'aide d'un appareil) le drainage consiste en un massage manuel lent et précis des voies lymphatiques.

En activant la circulation de la lymphe et donc son renouvellement dans les zones asphyxiées par la cellulite, le drainage favorise la reconstruction des tissus.
Ses vertus ne sont pas seulement esthétiques. Un drainage lymphatique permet en outre de stimuler le système immunitaire, de tonifier et de relaxer le corps. Il est également utilisé dans le traitement des oedèmes.

 

9.4 L'Endermologie professionnelle : le cellu M6
La technique du palper-rouler est issue de l'Endermologie qui servait à traiter les cicatrices, les brûlures et les tissus musculaires endommagés avant qu'on ne découvre son impact sur les zones cellulitiques.
Le massage est pratiqué par un professionnel à l'aide d'une machine équipées de rouleaux motorisés indépendants couplés à une chambre d'aspiration.
Il stimule les tissus et relance la circulation sanguine et lymphatique. Les déchets sont éliminés et la production de collagène et d'élastine relancée. La surface de la peau est plus lisse et l'aspect peau d'orange estompé. Ces massages sont pratiqués soit dans des instituts esthétiques soit dans des cabinets de kinésithérapeutes équipés.

Il faut compter au moins six séances à intervalles réguliers pour commencer à voir des résultats. Une séance dure environ 45 minutes et coûte entre 40 et 60 euros. Quinze séances sont conseillées pour la cure offensive. A titre préventif, les professionnels recommandent une séance par mois.

Cette méthode quoique efficace peut s'avérer douloureuse pour les cellulites indurées. La sensation de douleur doit disparaître au fil des séances. Si elle est vraiment insupportable, optez pour un palper-rouler manuel, le temps d'assouplir les tissus.

9.5 Le techniSPA
Dans la lignée directe du CelluM6, le techniSPA est un appareil de massage inspiré de la technique du palper-rouler, en passe de détrôner son grand frère.
Cette technique rassemble trois actions minceur : la lipo-aspiration pour « casser » la cellulite, l'ionisation pour faire « fondre » la cellulite et la stimulation pour drainer les toxines.

Le massage s'accompagne de l'application d'un gel sensé pénétrer en profondeur et de micro décharges électriques qui vont stimuler les muscles.

Les tarifs sont équivalent à ceux des séances de CelluM6, et les résultats légèrement supérieurs semble-t-il.

 

 

9.6 Les cures de thalassothérapie
Pour combattre la cellulite installée, il faut mener bataille sur tous les fronts.
Les cures de thalassothérapie offrent un contexte idéal pour cela. Contraintes à adopter de bonnes habitudes alimentaires et sportives, vous profiterez pleinement des bienfaits des traitements anti-cellulite prodigués.

Renseignez vous auprès des établissements pour connaître les programmes proposés et les tarifs.

 




10.0 Les équipements à domicile


Suivant le budget consacré, des équipements personnels de massage, de Fitness ou d'électro-stimulation permettent d'éliminer la cellulite à domicile.

 

10.1 Les appareils de massage
Vous pouvez vous équiper à domicile d'appareils de massages performants. Des répliques miniaturisées des appareils professionnels aux équipements plus légers mais néanmoins efficaces, les prix varient de milliers d'euros à seulement quatre euros. Un investissement à réfléchir selon l'utilité que vous en avez et les économies que vous pourriez réaliser par rapport à la fréquentation d'un institut.

La Wellbox est la petite soeur pour les particuliers du CelluM6 de LPG dont sont équipés les cabinets de kinésithérapie et les instituts de soin.
Du fait de ses revendications thérapeutiques, la Wellbox est considérée comme un dispositif médical et les prix sont en conséquence. Comptez à peu prés 1300 euros pour vous offrir l'action mécanique doublée du système d'aspiration.

Toujours dans la catégorie des appareils professionnels, vous trouverez des procédés basés sur la percussion ou les infra-rouge.
Le cellu-Tapping PRO3 combine les deux principes et coûte environ 550 euros. Ces appareils sont considérés comme des équipements professionnels. Vous trouverez des instituts qui en sont équipés. Il peut être judicieux de pratiquer une séance test avant de vous décider à les acquérir.

Vous trouverez dans des gammes de prix plus abordables (entre 50 et 150 euros), des têtes de massage à peu prés de la taille d'un épilateur.
Philips s'impose en leader dans ce domaine, avec notamment la commercialisation du kit « Perfectslim Pro » en association avec L'Oréal. Vous retrouvez avec les appareils de cette gamme le principe du « palper rouler» et ses bienfaits. La circulation est stimulée et les capitons agressés. Le rapport qualité/prix est assuré.

Enfin, il existe des appareils mécaniques tout simple. Ils ne coûtent presque rien et suffisent à optimiser l'efficacité de massages réguliers. Pour une cellulite naissante, ou en prévention de son apparition, une utilisation régulière de ces accessoires peut suffire.

 

10.2 Les appareils de Fitness
Il faut comprendre les appareils dit "cardio" de fitness. Ceux-ci sont étudiés pour répondre à des fins précises.

Le stepper est idéal pour mobiliser les muscles des jambes, des cuisses et des fessiers.
Il permet d'effectuer des mouvements similaires à ceux que vous feriez en montant un escalier et, ce faisant, de tonifier les muscles qui sous-tendent les zones les plus propices à l'installation de la cellulite.

Les mini steppers, simples, sont disponibles à partir de 50 euros. Il faut compter au moins 400 euros pour un Stepper avec un châssis et un ordinateur d'entraînement.

Les fonctions de « cardio training » sont destinées à vous faire travailler en endurance. Vous pouvez régler le niveau de difficulté, l'important étant de tenir au moins 30 minutes en mouvement pour que votre organisme mobilise les réserves de graisses.

Attention toutefois à la "course" réalisée entre deux marches: si vos mouvements sont trop faibles (<10 cm), ils seront effectués principalement par votre bassin, donc avec une pression mal venue sur vos disques inter-vertèbraux. Veuillez repecter un déplacement > à 12 cm pour que le mouvement soit + efficace, tout en restant en dessous de 20cm.

 

10.3 Les plates-formes vibrantes et oscillantes
Ces appareils sont basés sur un principe simple. Les muscles réagissent aux vibrations avec des contractions réflexes maximales.
Couplées à une activité physique, les vibrations permettent de mobiliser les muscles de façon intense et renforcent considérablement l'effet des exercices. Disponibles pour les particuliers, ces plates-formes restent cependant assez chères. Pour le fameux Power Plate, il faut compter aux alentours de 3000 euros.

Cf article sur les plaques vibrantes: CLIQUEZ ICI

 

10.4 L'électro-stimulation
Destinés à l'origine à la rééducation, les électro-stimulateurs ont rapidement trouvé leur place sur le marché de l'esthétique.
Munis d'électrodes libres ou fixées à l'intérieur de ceintures ou de shorts, ils permettent de pratiquer une tonification passive des muscles.
L'électro-stimulation ne fait pas maigrir, en revanche elle peut être une alliée efficace pour redessiner la silhouette et renforcer les tissus.

Disponibles à partir de 100 euros, les équipements peuvent atteindre des prix allant jusqu'à 800 euros selon le nombre d'électrodes et de voies (qui permettent de travailler plusieurs muscles en simultané), les possibilités de réglage et les types de programme; La meilleure des marques reste actuellement "Compex" avec une étendue de gamme complète et facile d'utilisation;

Veuillez cependant faire appel à un coach, au moins lors des 3 premières séances, de façon à bien comprendre le placement des electrodes.

 



11.0 Les actes médicaux


En France, la "médecine esthétique" n'est pas une spécialité référencée par le Conseil National de l'Ordre des Médecins.
Les médecins titulaires d'un diplôme universitaire de "dermatologie esthétique et cosmétologie" sont habilités à pratiquer des actes esthétiques non chirurgicaux.
Depuis décembre 2006, l'approbation du Diplôme Inter universitaire de Médecine Morphologique et Anti-âge par le conseil de l'Ordre des Médecins permet à la Médecine esthétique d'obtenir une reconnaissance universitaire.

Les méthodes décrites ici se concentrent sur les cellules graisseuses responsables de l'aspect peau d'orange. Elles ne génèrent pas un grand impact sur le volume de la masse graisseuse mais offrent en revanche des résultats visibles sur la cellulite en surface. Il s'agit d'actes médicaux qui requièrent savoir-faire et hygiène stricte. Seuls les médecins sont habilités à les pratiquer.

Traitement cellulite par l'Association Française des Médecins Esthéticiens (AFME) : www.afme.org/techniques/cellulite.htm

 

11.1 La mésothérapie
La chirurgie esthétique n'est qu'une des nombreuses applications de la chirurgie plastique. Découverte au début des années 80 par un médecin français, la technique de la liposuccion (également appelée lipoaspiration ou liposculpture) est à ce jour l'opération de chirurgie esthétique la plus pratiquée à travers le monde.

La liposuccion consiste en un remodelage de la silhouette par l'aspiration des amas graisseux profonds et nécessite une anesthésie locale. Le principal problème consiste à retirer la bonne quantité de graisse à la bonne profondeur sans toucher le muscle. Cette intervention réduit considérablement la masse graisseuse. Elle n'a en revanche que peu d'effets sur l'aspect peau d'orange dû aux adipocytes situés à la surface du tissu adipeux.

 

11.2 L'électrolipolyse
La cellulite est traitée par l'action d'un « champ électrique crée par deux électrodes, de faible intensité et de fréquence basse ».
De fines aiguilles sont implantées dans le tissu graisseux hypertrophié. Cette méthode est préconisée dans le cas de cellulites localisées et discrètes. Une séance dure environ 45 minutes. Il faut en compter six en moyenne pour une amélioration nette. Comptez de 45 à 60 euros par séance selon les praticiens.

 

11.3 Les ultrasons
Des plaques génératrices d'ultrasons basse-fréquences sont disposées sur les zones à traiter. Les ultrasons attaquent les cellules graisseuses et les transforment en déchets.
Pour éviter qu'elles ne soient re-captées par les adipocytes, il faut en suivant procéder à un drainage pour les acheminer vers une élimination naturelle.

L'inconvénient de cette méthode réside dans le risque de petites brûlures du fait de l'échauffement des plaques ou d'une peau fine et sensible. Les séances doivent être renouvelées entre huit à dix fois. Leur prix oscille entre 45 et 60 euros, selon les praticiens.

 

11.4 La chirurgie esthétique
La chirurgie esthétique n'est qu'une des nombreuses applications de la chirurgie plastique. Découverte au début des années 80 par un médecin français, la technique de la liposuccion (également appelée lipoaspiration ou liposculpture) est à ce jour l'opération de chirurgie esthétique la plus pratiquée à travers le monde.

La liposuccion consiste en un remodelage de la silhouette par l'aspiration des amas graisseux profonds et nécessite une anesthésie locale.
Le principal problème consiste à retirer la bonne quantité de graisse à la bonne profondeur sans toucher le muscle. Cette intervention réduit considérablement la masse graisseuse. Elle n'a en revanche que peu d'effets sur l'aspect peau d'orange dû aux adipocytes situés à la surface du tissu adipeux.



Est-ce assez complet pour vous? Ou bien vous attendiez autre chose? Merci de me le faire savoir en me laissant un petit message...

Publié dans Santé femmes

Commenter cet article

comment lutter contre la mauvaise haleine 17/02/2015 12:51

Howdy just wanted to give you a quick heads up. The text in your post seem to be running off the screen in Internet explorer. I'm not sure if this is a formatting issue or something to do with internet browser compatibility but I thought I'd post to let you know. The design look great though! Hope you get the problem solved soon. Cheers

medicament pour mauvaise haleine 17/02/2015 12:51

You are a very smart person!

Parmentier 09/11/2011 07:03


Eh ben dis donc! il y a tout un tas de traitement possible pour traiter la cellulite. et au choix en plus! Mais je pense ces traitements doivent être complété par des activités physiques pour être
plus efficace.


dissertation 29/10/2009 08:32


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!


My personnal Coach (Deshais Franck) 27/11/2009 11:04


thanks


Sil 18/08/2009 08:20

merci pour cet article. La cellulite est un mal "injuste", peut-il être lié à un problème hormonal ?

My personnal Coach (Deshais Franck) 27/11/2009 11:00


Effectivement, les hormones ne sont pas innocentes dans l'appartition de la cellulite, mais elles n'en sont pas non plus le vecteur essentiel.