Le carnet d'entraînement

Publié le par My personnal Coach (Deshais Franck)

Savoir tirer des enseignements de nos erreurs et progrès constitue la base d'un programme efficace. Pour se faire, il est impératif de consigner chacune de vos séances.

Souvent oublié au fond du sac de sport, le carnet d’entraînement n’est pas forcément le compagnon préféré des sportifs, et en particulier celui des débutants qui négligent son importance. Pourtant, bien utilisé, il reste encore le meilleur outil au quotidien pour mesurer ses progrès ou identifier ses lacunes.

Apprenez à vous connaître

La majorité des sportifs commencent par consigner les exercices, les durées, les distances. Au fil des mois, les données tendent à s’étoffer et incluent des typologies d'execution, la météo (eh oui), le ressenti global de la santé, les mensurations, évolution de poids et de masse grasse, et même des commentaires sur les partenaires d’entraînement!

Vous apprendrez également à relever des détails importants par exemple sur les temps de récupération, les circonstances d’une blessure, les difficultés éprouvées sur une séance… En compilant vos impressions et vos sensations, vous parviendrez ainsi à connaître vos forces et vos faiblesses en tant que sportif mais aussi en tant que personne.

Le carnet servira par la suite à quantifier les efforts. Qu'ils soient en termes de gain de masse, de force, de perte de poids et d'acquisition d'une performance motrice, il sera facile de visualiser sur des périodes longues les moyens mis en oeuvre accompagnés des résultats.

Transformez vos visions en objectifs

Quels que soient vos objectifs, un carnet de bord nourrit votre inspiration et vous aide à vous maintenir sur les rails. exemple d'un courreur:« pour des raisons professionnelles, j’ai dû arrêter la course à pied. Pendant 3 ans, la course a fait partie de mon quotidien. Je courais quasiment tous les jours à cause de mes autres entraînements de foot et de basket. Il y a à peine 2 semaines, j’ai repris mes entraînements avec beaucoup d’enthousiasme. Seulement, j’ai commencé à déchanter quand j’ai vu que les résultats n’étaient pas ceux d’avant. Enfin, je croyais, car j’ai remis la main sur mes carnets d’entraînement. En les parcourant, j’ai pris conscience que mes performances n’étaient pas si catastrophiques que je pouvais le penser. En fait, j’étais certes en dessous du niveau de la troisième année, mais au-dessus du niveau de la deuxième année ! ». Moralité : si votre mémoire peut vous trahir, vos performances inscrites noir sur blanc et datées vous aideront à vous situer.

Publié dans Une saison de sport

Commenter cet article

odeur bouche 21/02/2015 10:28

I carry on listening to the news talk about getting free online grant applications so I have been looking around for the best site to get one. Could you tell me please, where could i find some?

la mauvaise odeur de la bouche 21/02/2015 10:28

I've recently started a blog, the info you offer on this web site has helped me tremendously. Thank you for all of your time & work.

Ben 31/03/2009 19:36

Je suis bien d'accord, c'est important de noter les entrainements car la mémoire joue souvent des tours... Moi je le fais depuis plusieurs années et c'est bien en fin de saison de voir ce que l'on a fait... récemment j'ai trouvé un site de carnets d'entrainement a télécharger. (http://www.trainingsheet.com/fr/) Il n'y a pas tout mais c'est pas mal pour dépanner.